01 septembre 2007

N'aie pas peur

             

Des profondeurs insondables du coeur humain

Au fond duquel s'épanche la source de vie,

Une présence animée du feu de l'esprit

M'invite à plonger dans l'abîme du destin.

                               

A la cime des falaises du moi, hautain,

Confortablement installé sur mes acquis,

Le regard absent épris de vide, ravi,

Je contemple l'humanité sans lendemain.

                   

Il ne suffirait que d'un sursaut de confiance

Pour basculer dans le gouffre de l'espérance

Et goûter à l'infinie de l'éternité.

                  

Angoissé par le vertige de l'abandon

Qu'exige une telle chute vers l'être aimé,

Je n'ose m'élancer dans ce puit de passions.

                        

Posté par Kalec à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur N'aie pas peur

Nouveau commentaire